News

Juin

VOYAGE EN DIPHONIE présélectionné pour concourir au

Prix SACEM du MEILLEUR DOCUMENTAIRE MUSICAL

12 films restent en compétition sur 40 au départ…
@suivre… Réponse fin juin et prix remis officiellement fin août dans le cadre de la 30ème édition des Etats généraux du film documentaire de Lussas.
@vec La Sacem, Routes Nomades  Chez A Propos, LES FILMS DU ROCHER, Hors-Champs Contre-Champs
Un grand merci à Annie Serres et Julie Houdelette d’A ProPos Productions @vec Thierry Kubisiak qui nous ont accompagné sur la dernière ligne droite de la production du film et permis justement d’être soutenu par la Sacem.

 

Diffusion 8 Mont-Blanc 

Dimanche 3 Juin à 16h45 puis 23h45 – lundi 4 Juin à 06h45 puis 13h45

@vec Chez Chez A Propos, Routes Nomades / Нүүдэлчин Зам Холбоо, LES FILMS DU ROCHER, Hors-Champs Contre-Champs et La Sacem et l’Oreille du Chat

Merci à 8 Mont-Blanc et Loic Caron qui ont cru et soutenu au film dès le départ.

 

Mai

 

Chronique, par François Cardinali, journaliste cinéma,

ancien rédacteur en chef adjoint de « Première »

 

 

Diffusion Lm Tv

13 mai à 18h35 et 22h35, le  14 mai  à 18h35 et 02h35, 09h00 et 20h43

puis  lundi 16 mai à 00h45 puis 10h58

 

Roberte Hamayon
Directrice d’études émérite à l’École pratique des hautes études (EPHE)

 

« Film très intéressant d’un bout à l’autre et riche en information sur le chant diphonique mongol. C’est un travail monumental qu’a accompli Johanni Curtet pour trouver les diphoneurs dans tous les coins de Mongolie, les enregistrer, répertorier les variétés de höömii. Sa contribution est double et le film en offre un panorama suggestif. Il montre en alternance la mise en valeur de cette fascinante tradition en Mongolie même et la tournée de douze diphoneurs en France en 2016, heureux de diphoner et de faire connaitre leur art. Une séquence émouvante montre Johanni Curtet et son épouse, Nomindari, parcourant des kilomètres de pistes pour remettre leur disque d’anthologie du höömii à des nomades isolés dans la steppe.
Il faut aussi saluer le réalisateur, Jean-François Castell, notamment pour l’originalité du montage, inventif, vivant, dynamique. J’ai beaucoup aimé les nombreux décalages entre ce qui est donné à voir et ce qui est donné à entendre : ils illustrent la façon dont le höömii peut imprégner les activités de la vie quotidienne. »

*•♪ღ♪*

 

Ce site nécessite un navigateur plus moderne pour fonctionner.

Merci d'effecteur une mise à jour.