Le documentaire

LES FILMS DU ROCHER & ROUTES NOMADES 

HORS-CHAMPS/CONTRE-CHAMPS & A PROPOS PRODUCTION

PRÉSENTENT

VOYAGE EN DIPHONIE

Des steppes mongoles aux plus belles scènes occidentales de musique du monde, en passant par une expérimentation scientifique unique, Voyage en Diphonie présentera le chant diphonique mongol dans toute sa diversité et toute sa contemporanéité.

SYNOPSIS DÉVELOPPÉ

Depuis 2010, l’Art traditionnel du khöömii mongol (chant diphonique) est inscrit sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité à l’UNESCO, et les recherches de Johanni Curtet et sa compagne, Nomindari Shagdarsüren, ainsi que les enregistrements publiés par leur association, Routes Nomades, auront contribués à documenter ce dossier.

Suite à cela, Johanni et Nomindari ont préparé durant 6 ans une anthologie du khöömii mongol, qui allait rapidement devenir un ouvrage de référence.

En 2016, pour la sortie du disque, ils ont organisé une tournée unique avec 12 diphoneurs et musiciens. Hommes, femmes, jeunes et vieux maîtres, bergers, professionnels, issus de différentes provinces de Mongolie se sont côtoyés pendant deux mois sur les plus belles scènes de musiques du monde, en France et en Suisse. Johanni envisageait de profiter de la présence exceptionnelle de ces représentants du khöömii, basé sur leur participation volontaire, pour mener des recherches en laboratoire avec le C.N.R.S., au Gipsa-lab ainsi qu’au C.H.U. de Grenoble. Une première mondiale…

Voyage en Diphonie retrace toutes ces histoires, entremêlées dans une mise en abîme : les fondements d’une démarche ethnomusicologique, éthique et équitable ; la tournée vécue de l’intérieur ; les expérimentations scientifiques ; le mystère du khöömii et sa relation profonde à la nature ainsi que sa transmission ; la restitution du disque en Mongolie au cours de l’été 2017, aux diphoneurs bien sûr, mais également aux familles des musiciens défunts présents sur les enregistrements ; et avant tout, l’aventure humaine de Johanni et Nomindari avec ces artistes.

Faisant la part belle au voyage, ce film est dédié à Papizan Badar, maître touva de Mongolie, qui venait pour la première fois se produire en Occident, réalisant ainsi l’un de ses rêves.

*•♪ღ♪*

Page Facebook du film

AVANT VOYAGE EN DIPHONIE

Voyage en Diphonie est la suite d’un premier documentaire autour du khöömii (chant diphonique mongol) et des travaux de l’ethnomusicologue Johanni Curtet :

Maîtres de chant diphonique, 52mn, 2009 réalisé par Jean-François Castell.

Coproduction : Les Films du Rocher / La Curieuse / LmTV / TVR35, avec le soutien du Fonds pour la Création Musicale et de la région Pays de la Loire.

Ce film a reçu les prix suivants :

2013 – Prix Vague émeraude, Festival 7e art et science
2012 – Prix Coup de pouce, Festival du film de chercheur
2011 – Prix Bartók de la Société française d’ethnomusicologie, 30e Festival Jean Rouch, Bilan du film ethnographique
2011 – Meilleur documentaire, Festival Aux quatre coins du monde
2010 – Sélection « Coup de cœur », Festival Écrans de l’aventure

Bande annonce de Maîtres de chant diphonique

Page Facebook du film

 

 

Ce site nécessite un navigateur plus moderne pour fonctionner.

Merci d'effecteur une mise à jour.